banner_3.jpg

Saint Roch de Montpellier

Saint Roch de Montpellier

anonyme

vers 1520 - 1525

 

Saint-Roch (1295-1327) est un des six saints de la peste. Ils étaient vénérés dans l’Église catholique pendant les épidémies de ce fléau.

Roch donne tous ses biens aux pauvres et aux malades à l’âge de vingt ans. Il consacre le reste de la vie à soigner les pestiférés. Il part en pèlerinage à Rome et contracte lui-même la maladie à Piacenza sur le chemin du retour. Il se retire dans un bois avoisinant de peur de contaminer d’autres personnes. Un ange le guérit par miracle et un chien lui apporte du pain. Marqué par la maladie, Roch est méconnaissable. De retour, il trouve son pays en proie à une guerre civile et il est soupçonné d’être un espion. Il est arrêté et meurt en prison.

Cette statue a été sculptée entre 1500 et 1550 dans un atelier malinois qui lui donna la marque de la ville en forme de trois fasces. Roch est accompagné de l’ange et montre sa plaie que lèche un chien. Il lui manque le bâton de pèlerin, qu’il tient normalement dans sa main droite. Sur la console, un blason non identifié.

Le Musée Hof van Busleyden possède trois autres statues similaires de saints invoqués contre la peste, un Saint-Christophe, un Saint-André et un Saint-Antoine. Le Rijksmuseum d’Amsterdam possède une statue de Saint Sébastien qui fait sans doute partie de la même série.

Les statues se trouvaient probablement à l’Hôpital Notre-Dame de Malines.

 

__

 

INFORMATION

Titre : Saint Roch de Montpellier

Nom de l’objet : image sainte

Auteur : anonyme

Datation : vers 1520 - 1525

Matériel : noyer, polychromie

Dimensions : hauteur : 73 cm (statue), hauteur : 28 cm (socle)

Numéro d’inventaire : OCMW B0003

Origine : dans le patrimoine artistique du CPAS. Confiée à la Ville de Malines en 2000.

 

BIBLIOGRAPHIE

Willy Halsema-Kubes, ‘Een Mechelse H. Sebastiaan’Bulletin van het Rijksmuseum 19 (1971): 183-188.

Dries Van den Akker, ‘Rochus van Montpellier’Heiligen