panorama_2.jpg

Portrait de Rombout Heyns

Portrait de Rombout Heyns

Jan Verhoeven 

17ème siècle

 

Rombout Heyns (vers 1560-1630) pose crânement avec l’étendard de la guilde des Arquebusiers de Malines. Les arquebusiers étaient des archers qui utilisaient une ‘couleuvrine’, le premier type d’arme à feu. Il arbore son plus beau costume. On distingue en toile de fond la Maison échevinale, lieu de réunion de la guilde depuis 1616. Heyns est son porte-drapeau de 1580 à 1630.

Selon la légende, Heyns sauve en 1580 l’étendard des Arquebusiers au risque de sa vie pendant la Furie Anglaise, la conquête de Malines par les troupes calvinistes et les mercenaires anglais et écossais. La guilde tint effectivement bon à Malines. Le tableau est attribué à Jan Verhoeven (Malines, vers 1600 – vers 1676). Si c’est le cas, le portrait a été peint après la mort de Heyns. L’idée était sans doute d’immortaliser son fait d’armes pendant la Furie Anglaise.

L’étendard des Arquebusiers de Malines présente de nombreux éléments bourguignons comme la croix et l’oriflamme de Bourgogne.

 

__

 

INFORMATION

Titre : Portrait de Rombout Heyns, alias Smets, porte-drapeau de la guilde des Arquebusiers en 1580

Nom de l’objet : peinture

Auteur : Jan Verhoeven (vers 1600 – vers 1676)

Datation : 17ème siècle

Matériel : peinture à l’huile sur toile

Dimensions : hauteur : 201 cm,
largeur : 123 cm

Numéro d’inventaire : S0065

 

BIBLIOGRAFIE

Wilfried van Nespen, G. Simon en J. Gerarts, Schatten van de Vlaamse Schuttersgilden, tent.cat. Antwerpen, Museum Vleeshuis, en Brussel, Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis, 1966: cat. 93.