Jean Sans Peur, duc de Bourgogne

Jean Sans Peur, duc de Bourgogne

anonyme

vers 1450

 

Le Duc de Bourgogne Jean Sans Peur (1371-1419) est sobrement mais richement vêtu d’un manteau noir bordé de fourrure. Le noir était très à la mode à la cour des Ducs de Bourgogne. Il est agenouillé, probablement sur un prie-Dieu, drapé d’un tabard au blason du lys de la maison royale de Valois. Un petit blason avec le lion de Flandre y est accroché. L’un montre l’ascendance des Ducs de Bourgogne, l’autre suggère (volontairement ou non) leur avenir dans la riche contrée de Flandre.

Le petit portrait est daté d’environ 1450, mais son original remonte à 1415. Il s’agit donc d’un des tout premiers portraits en peinture. Le plus ancien portrait individuel dans la peinture occidental depuis l’Antiquité est celui du roi de France Jean le Bon, grand-père de Jean Sans Peur et il date de 1360 environ (Le Louvre, Paris). Le roi y est représenté de profil comme les empereurs sur les monnaies de l’Antiquité. Jean Sans Peur en revanche a le visage et le torse à trois-quarts tourné vers nous. Cette pose moins sévère sera reprise sur la plupart des portraits des Ducs de Bourgogne. 

 

__

 

INFORMATION

Titre : Jean Sans Peur, duc de Bourgogne

Nom de l’objet : peinture

Auteur : anonyme

Datation : vers 1450

Matériel : peinture à l’huile sur panneau

Dimensions : 34 × 26,7 × 6 cm

Origine : prêt de longue durée du Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers (Inv. 540)

 

BIBLIOGRAPHIE

Jos Koldeweij, Eva Tahon et Inge Geysen (red.), Liefde en devotie : het Gruuthusehandschrift : kunst en cultuur omstreeks 1400. Anvers, 2013 : 51.

Paul Vandenbroeck, Catalogue de tableaux des 14e et 15e siècles. Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers. Anvers, 1985 : 28-32.