Jardin clos avec Calvaire, la Vierge Marie et Jean l’Évangéliste

Jardin clos avec Calvaire, la Vierge Marie et Jean l’Évangéliste

anonyme

1525-28

 

 

Le thème central de ce jardin clos est la rédemption de l’homme. Ce concept est symbolisé par la Crucifixion. Sa structure symétrique est très similaire à celle des trois grands jardins clos (GHZ BH001, GHZ BH002 et GHZ BH006).

Le jardin clos avec Calvaire a des panneaux latéraux sur lesquels ont été peints quatre membres de l’Hôpital Notre-Dame de Malines et leur saint protecteur respectif. On voit sur le volet de gauche ouvert Peeter van Steenwinckele, le premier intendant de l’hôpital après sa réforme en décembre 1508. Cette ‘réformation’ épiscopale imposait aux sœurs hospitalières des règles de vie plus strictes. Derrière Steenwinckele se tient saint Pierre. Sur l’aile de droite figure sœur Cornelia Andries, la première prieure après la réforme. Elle est accompagnée de son saint patron Cornelius. Le panneau extérieur du volet de gauche représente le prêtre Marten Avonts, le deuxième intendant ; il est agenouillé devant Martin de Tours. Le panneau extérieur du volet de droite montre la Supérieure Jozijne van Coolene avec saint Josse.

La présence de Marten Avonts suggère que ce jardin clos a été réalisé après la mort de Peeter van Steenwinckele en 1525. La prieure Cornelia Andries mourut trois ans plus tard, en 1528. Ces données permettent de situer l’ouvrage entre 1525 et 1528. Les panneaux peints sont attribués au Maître de la guilde de Saint Georges de Malines. Cette paternité n’est toutefois pas établie avec certitude. 

 

__

 

INFORMATION

Titre: Jardin clos avec Calvaire, la Vierge Marie et Jean l’Évangéliste

Nom de l’objet : jardin clos

Auteur : anonyme, collaboration

Datation : 1525-28

Matériel : diverses matières

Dimensions : 108,8 × 144,5 × 23,5 cm

Numéro d’inventaire : GHZ BH 0003

Origine : dans la collection des Sœurs Hospitalières depuis près de 500 ans. Prêté en 1999 à la Ville de Malines

 

BIBLIOGRAPHIE

Barbara Baert, Late Medieval Enclosed Gardens of the Low Countries : Contributions to Gender and Artistic Expression. Leuven, 2016.

Hannah Iterbeke et Lieve Watteeuw, De Besloten Hofjes van Mechelen : Laatmiddeleeuwse paradijstuinen ontrafeld. Veurne/Amsterdam, 2018 : 22-23; 76-77.

Camille Poupeye, ‘Les Jardins clos et leurs rapports avec la sculpture malinoise’, Bulletin du Cercle archéologique, littéraire et artistique de Malines 22 (1912) : 51-114.