Jardin clos avec Calvaire et chasse à la licorne

Jardin clos avec Calvaire et chasse à la licorne

anonyme

1520-1530

 

‘Tu es un jardin qui regorge de délices et d’objets précieux jamais entachés qui produisent la fleur restaurée de la miséricorde’, dit l’inscription sur la petite barrière qui entoure ce Jardin clos. Ces mots révèlent le sens profond de l’ouvrage, ici une métaphore des genoux de la Vierge, la fleur étant l’Enfant-Jésus. 
 
 
 
 
L’Immaculée Conception et la Résurrection sont également le thème des deux groupes de statuettes polychromes dans le Jardin clos. Le premier illustre la chasse à la licorne. La licorne était considérée comme un animal sauvage que nul ne parvenait à chasser. Selon la tradition, seule une vierge pouvait l’apprivoiser. Le thème de la chasse symbolise l’Incarnation. C’est uniquement sur les genoux de Marie, la Vierge de toutes les vierges, que le Verbe peut devenir chair. Ce message est encore souligné par l’inscription sous le cabinet : ‘La licorne, qui quitta le royaume céleste pour une puissante seigneurie, fut apprivoisée sur les genoux d’une vierge, nous purifiant ainsi du poison du péché.’ 
 
Le deuxième ensemble sculptural est constitué d’un Christ crucifié sur un autel. Des deux côtés de la Croix se tiennent Jean l’Évangéliste et Marie Madeleine. On les reconnaît à leurs attributs, respectivement un calice de ciguë et un vase d’onguent. 
 
 

 
__
 
INFORMATION
 

Titre : Jardin clos avec Calvaire et chasse à la licorne

Nom de l’objet : jardin clos

Auteur : anonyme, collaboration

Datation : 1520-1530

Matériel : diverses matières

Dimensions : 125,8 × 159,2 × 33,6 cm

Numéro d’inventaire : GHZ BH0001

Origine : dans la collection des Sœurs Hospitalières depuis près de 500 ans. Prêté en 1999 à la Ville de Malines. 
 
 
BIBLIOGRAPHIE
 

Barbara Baert, Late Medieval Enclosed Gardens of the Low Countries : Contributions to Gender and Artistic Expression. Leuven, 2016.

Hannah Iterbeke et Lieve Watteeuw, De Gesloten Hofjes van Mechelen : Laatmiddeleeuwse paradijstuinen ontrafeld. Veurne/Amsterdam, 2018 : 22-23; 76-77.

Camille Poupeye, ‘Les Jardins clos et leurs rapports avec la sculpture malinoise’, Bulletin du Cercle archéologique, littéraire et artistique de Malines 22 (1912) : 51-114.

Jan Van der Stock, Op zoek naar Utopia. Leuven, 2016 : 214-217.